La crémation à Bordeaux

Quelle place est accordée à la crémation à Bordeaux ?

La France a un taux de crémation autour de 30% en 2013. Cela place notre pays très loin derrière la plupart des pays du Nord de l’Europe. Sachant que ces derniers ont une tradition de la crémation bien plus prononcée. On a tendance à considérer que le fort taux de crémation dans ces pays est lié à la tradition protestante. Les deux autres facteurs traditionnels expliquant un fort taux de crémation sont la taille de la ville et la recherche de tarif bas. On peut donc se demander : quelle place est accordée à la crémation à Bordeaux ?

Bordeaux, célèbre pour son ancrage historique protestant, a également un taux de crémation fort estimé par les pompes funèbres locales : autour de 40% du total. La taille de la ville explique largement cet état de fait. En revanche, Bordeaux est connu comme étant une ville relativement aisée avec des tarifs obsèques plutôt faibles par rapport à la moyenne.

Les crématoriums de Bordeaux

Le choix de la crémation dans l’agglomération de Bordeaux s’explique également par la qualité des équipements de la ville. Elle compte deux crématoriums à grande proximité : Crématorium Rive Gauche et Crématorium de Montussan. Ainsi, les habitants des deux rives de la Gironde ont un accès facile à un crématorium de Bordeaux.

Les prestations pour une crémation

La grande différence entre la crémation et l’inhumation du point de vue des prestations est que les pompes funèbres devront réserver pour vous un moment au crématorium. Pour le reste, les funérailles se passeront de manière relativement similaire. Il est obligatoire de prévoir un cercueil pour une crémation. Il faudra se charger des démarches administratives et s’assurer le service de porteurs. La cérémonie religieuse ou civile est optionnelle.

Vue la proximité de la mer, la question de la dispersion des cendres en mer se pose souvent dans le Bordelais. La dispersion en mer est autorisée, à condition de respecter une distance de 300 mètres des côtes et de déclarer à la mairie de naissance du défunt le lieu de dispersion. Le choix de l’immersion en mer d’une urne biodégradable doit en général respecter la distance de 6km. En revanche, la dispersion dans la Gironde est strictement interdite car les rivières sont considérées comme des voies publiques.